Trouver son ikigaï

Votre réveil sonne, il est l’heure de se lever. Mais sais-tu vraiment pourquoi ?
Nous passons une bonne partie de notre vie au travail. Que tu sois en recherche ou embarqué dans un job qui ne te fais pas vibrer, 2020 pose les bases d’une nouvelle vibe : ma vie professionnelle me correspond t-elle vraiment ? Savons nous réellement ce qui nous conviendrait vraiment ? Lorsque l’on parle d’emploi on a envie d’adéquation, que notre job s’intègre naturellement dans notre vie, connais-tu la méthode ikigaï ? On t’explique comment y parvenir.

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. »

Confusius

J’ai lu un article il y a un moment qui expliquait que 6% des salariés estiment avoir un métier idéal. Est-ce que le job « idéal » est un mythe ? La vie d’adulte serait elle une arnaque ?

MON JOB AUJOURD’HUI

Pour déterminer si tu es fait pour ton métier actuel ou futur, il faut collecter des informations sur toi même. Ton job doit répondre aux 5 critères suivant, à vos stylos, let’s go !

1. L’intérêt

Il va bien au delà de l’aspect financier. Un métier qui rémunère c’est bien mais ce n’est pas suffisant pour y prendre du PLAISIR. Pour y trouver ton compte, ta vie pro doit être une source d’intérêt pour avoir envie et être motivée. Quel intérêt je trouve dans mon job (l’argent ne compte pas) ?

2. Le sens

Se sentir utile. Il est important de pouvoir contribuer à quelque chose professionnellement et personnellement.

3. Le contenu

Les tâches et missions de ton job te procurent du plaisir et de la satisfaction. Tu es stimulé physiquement et mentalement.

4. Les relation pro

Tes interlocuteurs pro te sont agréables. Tu peux exprimer tes opinions.

LES TALENTS NATURELS

Nous possédons tous des talents naturels. Ces talents se manifestent de manière plus ou moins consciente. Attention, il y a une différence entre compétence et talent. Les compétences peuvent s’acquérir, le talent lui est inné. Est-ce que tu utilises tes talents naturels dans ton travail ? C’est comme ta marque de fabrique personnelle. Chacun d’entre nous aurait entre 3 et 7 talents naturels.
Une étude démontre que lorsqu’on exerce un job dans lequel les talents s’expriment, l’expérience du travail devient plus positive.

Mais comment les identifier ?

  • Que fais-tu bien, facilement et sans y penser ?
  • Qu’est ce que cela dit sur toi même ? Traduire en adjectifs.
  • En quoi ces qualité font de toi une personne unique ?
  • En quoi te sont-elles utiles ?
  • Quelles sont celles qui sont un vrai plaisir ?
  • Dans quelles situations te sont elles utiles ?

Quand tu penses job idéal quels sont les 3 premiers mots qui te viennent ?
Qu’est ce que ces 3 éléments disent sur toi ? Et bien tes besoins, tes aspirations et tes priorités.

TROUVER UN SENS : L’IKIGAÏ

Toutes ces questions c’est super, mais dans quelle direction je vais ? Comment trouver mon but ?
C’est à ce moment que je dégaine la carte : Ikigaï . Littéralement, “iki” signifie “vie” et “gaï” veut dire “qui vaut la peine”. C’est une vie dans laquelle on se sent “complètement aligné avec soi-même dans tous les domaines”, où on se dit “Je suis là où je dois être.” Intéressant non ? En pratique cela donne quoi ?

Ton ikigaï se trouve au carrefour entre :

  • Ce que j’aime faire
  • Ce dans quoi je suis doué
  • Ce que le monde a besoin
  • Ce pour quoi je peux être payé

L’ikigaï qu’est ce que c’est ? C’est un concept Japonais. Au Japon, l’île d’Okinawa est réputée pour la longévité de ses habitants et compte un nombre important de centenaires. C’est de cette petite île au pays du soleil levant que vient le concept de l’ikigai.
À Okinawa, les personnes âgées ne s’arrêtent jamais vraiment de travailler. Elles trouvent le bonheur dans l’utilité qu’elles peuvent avoir pour les autres. Qu’il s’agisse de transmettre des savoirs aux jeunes ou de garder les petits-enfants et arrière-petits-enfants…

Trouver son ikigaï, c’est trouver un travail qu’on aime, qui fait sens, qu’on fait bien et pour lequel on reçoit une contribution convenable (C’est à dire un salaire).

Par ou commencer ?

L’ikigai se présente comme un schéma de 4 cercles. Il faut les reproduire sur une feuille blanche (Rosace).

Cette rosace va te permettre d’axer ta réflexion et faire un travail d’introspection. Cela peut prendre plusieurs jours voir plusieurs semaines. Pour bien le faire il faut être patient.

Au croisement de ces 4 cercles, on trouve la passion, la mission, la vocation et la profession. Et au cœur se trouve ton ikigaï.

Ikigaï c’est ce qui te donne ou donnera une raison de te lever chaque matin avec enthousiasme. Parce que tu sais pourquoi, tu as une raison profonde de le faire.

Il n’y a pas de méthode véritable pour trouver ton ikigaï, c’est un travail d’introspection. Il faut faire preuve d’honnêteté envers soi-même.

Remplis les cercles avec des mots clés, des idées, des images ou des phrases.
– Ce que tu aimes : Qu’est-ce que tu apprécies de faire ? Qu’est-ce qui te touche ? Quelles passions as-tu ?
– Ce en quoi tu es doué : Quels sont tes talents et comment tu peux les développer ? De quoi es-tu fier ? Que fais-tu d’utile pour les autres ?
– Ce dont le monde a besoin : Comment peux-tu contribuer au monde ? Quels changements souhaites-tu apporter au monde ?
– Ce pour quoi tu seras payé : Quelles compétences peux-tu monétiser ? Quelles sont tes idées qui ont de la valeur ?

Rien n’est figé dans le temps, et toi quel est ton ikigaï ?

Gaëlle

À lire également :

2 commentaires sur “Trouver son ikigaï

  1. Bonjour,

    C’est très intéressant, mais je trouve cela un peu facile… Je vais prendre mon exemple : je suis lycéenne et forcément la qu’est de l’orientation reviens souvent dans les conversations. Moi je sais toujours pas ce que je veux faire alors j’ai choisi une voie très général. Mais je ne sais pas si c’était le bon choix ? Eh oui très clairement 50% du temps je le demande si je vais être heureuse avec cette filière.

    Est ce que ikigai reste pour les personnes diplômé ?

    Bonne journée
    Clémence

Laisser un commentaire