10 jours entre Highlands et Ile de Skye

L’Ecosse m’a toujours fascinée, sûrement parce que c’est très vert, que le temps y est presque toujours gris et que la plupart des lieux rappellent l’ambiance des films d’Harry Potter. Je rêvais d’un road trip au vert rythmé par des randonnées dans les Highlands, des nuits en tente et des haltes dans les jolies villes écossaises. Je n’ai pas été déçue, ce voyage était une merveille malgré quelques aléas dûs au mauvais temps (mais j’étais prévenue !)

Je vous emmène avec moi, découvrir ce superbe pays. Je vous donne mes conseils pour un road trip réussi, et je vous partage mes meilleures photos. Enjoy ! 

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_46c

A quelle période partir

L’été pour pouvoir faire des randonnées et visiter au maximum. Mais il y a du monde et les prix sont plus chers, surtout si vous choisissez des hôtels (et principalement dans les grandes villes et sur l’ile de Skye). Nous y sommes allés pendant la seconde quinzaine d’Août et je pense que pour camper c’est une bonne période, car il faisait quand même frais et nous avons eu de la pluie. Partir hors été en Ecosse est bien si on ne campe pas je pense. 

EJ4A7006

La météo et comment s’habiller

Le temps en Ecosse n’est pas un mythe. Il ne fait pas vraiment beau et chaud (mais je ne vous apprends rien). Au mois d’Août, la température la plus élevée que nous ayons eu est 18 degrés le dernier jour à Edimbourg. Nous avons eu plutôt entre 10 et 15 la journée et aux alentours de 10 degrés la nuit. Il pleut presque tous les jours par averses ou par pluie très fine. Nous n’avons pas eu de gros déluge qui dure longtemps mais plusieurs fois dans la journée des averses. Il faut toujours avoir avec soi, une veste ou une cape de pluie. Nous faisions parfois une randonnée avec le soleil au début, puis la pluie, le vent et de nouveau le soleil. 

Nous avions donc prévu des vêtements de pluie, un bonnet, des gants et des pulls. Mais aussi des lunettes de soleil et une casquette au cas où (nous avons plus mis le bonnet que la casquette!). Peut être aussi que venant du sud de la France, nous sommes frileux !

En Ecosse si vous avez prévu un voyage nature, oubliez les sandales, robes, chemises etc, vous serez plus à l’aise dans des vêtements de sport ou de ville (jean, pull, baskets). 

Les chaussures de montagnes sont un indispensable car il y a de la boue de partout vu qu’il pleut tout le temps. Au moins avec ça, on a pas peur de se salir et on est bien à l’aise !

EJ4A7810

Comment s’y rendre

En avion, de Paris pour Glasgow ou Edimbourg, vous trouverez des vols aller aux alentours de 100 euros pour le mois de Juillet. De Nice, vers Edimbourg, vous trouverez des vols aller, à moins de 100 euros en vous y prenant un peu à l’avance.

Nous sommes partis de Berlin où nous avions passé 4 jours juste avant. Nous avons atterri à Glasgow et nous sommes ensuite repartis d’Edimbourg.

Les vols durent environ 2h00 et il y a 1h de décalage horaire (1h de moins).

Soyez à l’affût des vols sur le net car parfois vous pouvez trouver des vols aux alentours de 50 euros l’aller/retour, surtout hors saison.

Louer une voiture 

Nous sommes passés par le site Autoescape (site de réservation de voitures dans le monde qui centralisent beaucoup de loueurs internationaux et locaux). Notre voiture était une Ford Fiesta sport (Ben était content). Nous avons pris la voiture à l’aéroport de Glasgow en arrivant et l’avons rendu à la gare centrale d’Edimbourg à la fin de notre road trip. Ils prennent des frais (50 euros) lorsqu’on ne rend pas la voiture au même endroit que le pick up. Nous avions le kilométrage illimité (c’est un indispensable, il faut toujours bien veiller à prendre ça). Nous n’avions pas pris l’option GPS et avions amené le nôtre, mais la voiture en avait un (comme très souvent, mais dans le doute, on prend souvent le nôtre).

Nous ne prenons pas d’assurance supplémentaire, car avec une Visa Premier ou une Mastercard Gold, nous n’en avions pas besoin.

Le prix pour 9 jours de location : 450 euros (soit 50 euros par jour)

Le matériel de camping

A chaque road trip où nous campons, nous emmenons le même matériel (on commence à être rodés). On remplit une grosse valise (celle qui va en soute et qui doit peser 23 kgs chez Easy Jet)

Notre matériel :

  • 1 tente Easy Quicker ou la Fresh and Black de chez Décathlon (se monte et se démonte très facilement), elle ne prend pas beaucoup de place et ne pèse pas plus de 4 kgs.
  • 2 matelas gonflables Nemo achetés chez Chullanka. Nous avons investi dans ces matelas, beaucoup plus légers, compacts et confortables que nos anciens. Ils sont tops ! 
  • 2 sacs de couchages de la marque Nemo aussi, achetés au Canada mais surement disponibles maintenant dans des magasins techniques (autres que Décathlon). Ils sont tops même si trop encombrants pour le bivouac ou une petite valise. Ils sont très confortables, nous n’avons pas eu froid une seule fois même par 5 degrés. Ils sont plutôt larges (pas comme les sarcophages que nous avions avant et qui n’étaient vraiment pas top du tout).
  • 2 oreillers gonflables de la marque Chullanka, très petits une fois repliés et assez confortables.
  • 1 réchaud à gaz de la marque Campingaz acheté à Décathlon (la bouteille de gaz nous l’avons acheté à Décathlon Glasgow sur la route, car pas de gaz dans l’avion et puis c’est encombrant, alors c’est bien plus pratique de l’acheter sur place)
  • 1 casserole et son couvercle qui fait poêle mais aussi assiette, une passoire et des couverts. C’est un kit disponible aussi chez Décathlon.

En camping, LA chose importante c’est l’équipement, alors c’est sûr parfois c’est un peu cher mais ça en vaut vraiment la peine. Le confort dans une tente c’est important pour bien se reposer, bien récupérer après de longues journées : ne pas avoir mal au dos et ne pas avoir froid c’est primordial ! Nous l’avons bien compris au fil de nos voyages et campements.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_4aa

Manger en camping

Nous n’amenons aucune nourriture. Une fois sur place, le 1er jour on achète tout ce qui est indispensable : du liquide vaisselle et une éponge, du papier toilette, de l’huile d’olive, du sel, un bidon d’eau de 5l (pour l’eau des pâtes etc), un pack d’eau…

Ensuite, dès qu’on a besoin, on s’arrête dans des supermarchés pour acheter du sec, du frais, des légumes et des fruits. Durant nos autres roadtrips nous avions pris une glacière souple pour mettre les fruits et légumes mais nous l’avions oublié cette fois.

Ne mangeant ni viande et ni poisson, le frais est déjà un peu réduit. Nous ne mangeons pas non plus de produits laitiers (à part un peu de fromage pour Ben), du coup c’est aussi limité en frais. Pour les fruits et légumes, nous privilégions les avocats, tomates, banane, pomme, raisin…

Nous achetons des pâtes, du riz, des galettes, du pain, du houmous, des chips, des boulettes végétales, du chocolat, des gâteaux, des boissons, des barres de céréales… On ne boit pas de café, donc pas de problème avec ca. Dans les camping, il y a toujours un espace pour faire la vaisselle donc on a juste à avoir notre éponge et liquide vaisselle.

Parfois on va au restaurant quand on a la flemme, ou plus grand chose à manger, mais c’est assez rare en road trip. On va surtout au restaurant en fin de voyage quand on est en ville, pour souffler un peu !

Le matériel photo et l’électronique

C’est une grosse partie de nos bagages, avec le temps c’est de pire en pire lol.

On emmène tout d’abord un adaptateur, selon le pays où on se rend, ici en Ecosse, la prise n’est pas la même qu’en France. On prend aussi une multiprise pour pouvoir brancher beaucoup d’appareils en même temps. Au cas où on a qu’une seule prise disponible et comme ça on a besoin d’un seul adaptateur. C’est bien pratique !

On amène l’ordinateur portable pour vider les photos dès qu’on en a l’occasion et moi je peux taper des textes pour le blog dans l’avion et à l’aéroport.

On a aussi un appareil photo, des objectifs, un trepied, le chargeur.

On a aussi un drone avec 2 batteries et un chargeur multiple qui recharge les batteries et la télécommande. On a aussi bien sûr, les chargeurs de téléphone et ordinateur. Ca fait beaucoup tout ça ! Mais on a du mal a se restreindre !

Toutes les photos de cet article ont été prise il y a un an avec un Canon 5D Mark 3 et un objectif 24-70 mm 2,8 Tamron 

Notre itinéraire

De Glasgow à l’île de Skye

  1. Glasgow
  2. Loch Lomond
  3. Glencoe
  4. Fort William
  5. Ben Nevis
  6. Glenfinnan et le viaduc
  7. Loch Eilt (île de Dumbledore)
  8. Malaig et la plage de Silver Sands (prendre le ferry jusqu’à Armadale)

De l’Ile de skye à Edimbourg

  1. Armadale (arrivée sur l’Ile de Skye)
  2. Fairy pool et Talisker Bay
  3. Dunvegan Castle
  4. Nest point
  5. Quiraing
  6. The Man of Storr
  7. Portree
  8. Eilean castle
  9. Plockton
  10. Inverness
  11. Parc national Cairngorms
  12. Edimbourg

Les randonnées et points de vue incontournables

Lochan trail : petit trail facile d’une heure, juste à côté de la petite ville de Glencoe. Ça vous permet de bien commencer le road trip dans les Highland. Cette petite marche sans dénivelé vous fait faire le tour d’un petit lac en seulement 2,5 kms. L’occasion aussi si vous dormez en tente d’aller au camping de Ballachulish pas très loin !

EJ4A7053

Pap of Glencoe : trail plutôt difficile, à faire par beau temps ou alors à éviter sous la pluie car très boueux. Très belle randonnée avec un point de vue superbe sur la vallée de Glencoe. Il faudra compter entre 3h30 et 4h30 selon votre niveau et presque 700m de dénivelé. Nous avons du abandonner au bout d’une heure à cause de la pluie, ça glissait beaucoup. Mais je vous conseille de le faire si vous le pouvez car c’est un très beau trail.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_3bb

EJ4A7147

Cascade de Steal Falls : en partant de Fort William, il faut prendre la direction de Glen Nevis et se garer au parking du fond. La marche dure entre 1h et 1h30 pour accéder à la cascade. Le dénivelé est très faible, c’est assez facile. On retrouve cette cascade dans le film Harry Potter et la Coupe de feu !

Le viaduc de Glenfinnan : le fameux pont dans Harry Potter. En grande fan, j’étais obligée d’y aller ! Vous pouvez choisir d’aller voir le viaduc ou alors de prendre le Jacobite Steam Train. Rendez vous la gare de Glenfinnan, essayez de vous garer dans un des parkings gratuits, et essayez d’arriver tôt pour avoir une place, car il y en a peu. Sinon vous avez aussi le parking payant du visiter center. Il faut ensuite emprunter le chemin en terre derrière le parking du visiter center.

EJ4A7373

Si vous voulez voir le train d’en haut comme nous, il faudra marcher une petite demi heure, et y être au moment où le train passera dans le bon sens, c’est à dire face à vous. Il y a peu de passages par jour, alors regardez à quelle heure il part de Fort William et comptez 30 minutes de trajet : c’est l’heure à laquelle il passera sur le pont.

Les fairy Pools : sur l’Ile de Skye, cette petite randonnée est comme son nom l’indique composée de petites piscines. Le trail vous fait longer la cascades qui remplit les piscines les unes après les autres. Cette marche est facile mais elle est aussi très fréquentée, ce qui gâche un peu le charme des lieux. Si il fait soleil, c’est encore mieux, les piscines sont d’une couleur turquoise. Il faut environ 2h aller retour pour faire tout le trail, mais vous pouvez vous arrêter quand vous voulez.

Nest Point Lighthouse : plus célèbre point de vue de l’Ile de Skye, ce phare est sur toutes les photos d’Ecosse. Nous y sommes allés deux fois, et les deux fois c’était lue tempête. Il y avait tellement de vent, je n’ai jamais connu ça ! On a pas trop pu en profiter, juste le temps de faire quelques photos et on était trempés. Peut être que vous aurez plus de chance que nous !

EJ4A7788

Quiraing : magnifique randonnée sur l’Ile de Skye. Comptez entre 3h et 5h de marche, selon ce que vous souhaitez faire. Vous pouvez aussi choisir de vous arrêter quand vous voulez. l’essentiel et d’en voir un peu car c’est vraiment magnifique. La vue y est dingue : les plaines, les lacs et la mer : une merveille ! La randonnée grimpe un peu mais franchement ça va : 350 m de dénivelé en tout. Avant ou après vous pouvez faire un arrêt gourmand au petit café trop mignon Single Track Art

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_46c

EJ4A7905

The Man of Storr : l’incontournable trail et point de vue de l’Ile de Skye. A ne manquer sous aucun prétexte ! Nous y sommes allés tôt, vers 7h du matin car cette randonnée est très célèbre et que nous étions au mois d’Août. Le parking est très vite bondé en saison. Nous avons commencé par avoir un peu de pluie, puis juste de la brume, c’est ce qui fait la beauté du lieu ! Equipez vous de capes de pluie et de kway car il y a de fortes chances qu’il y ait un peu de pluie et prévoyez aussi de bonnes chaussures pour la boue ! Cette randonnée n’est pas très difficile, elle dure environ 2h et le dénivelé est d’un peu moins de 300 m.

EJ4A7982

EJ4A7937

EJ4A7985

Le mignon village de Portree : c’est sur votre route pour arriver ou quitter l’Ile de Skye alors n’hésiter pas à vous y arrêter pour prendre quelques photos et peut être faire une petite pause.

EJ4A8042

La ville d’Inverness : sur le chemin du retour vers Edimbourg nous nous sommes arrêtés quelques heures à Inverness. Vous pouvez y faire un petit stop et si ça vous dit même y rester une nuit, mais il n’y a pas grand chose à faire j’ai trouvé.

1 journée à Glasgow

Nous y avons passé juste une journée et une nuit, alors je vous donne quelques lieux à visiter qui nous ont plu et quelques adresses. Il y a bien sûr beaucoup plus à voir et à explorer.

EJ4A6746

EJ4A6818

Kelvingorve museum : on y va avant tout pour la beauté du bâtiment, mais aussi pour les maquettes, la partie histoire naturelle et les peintures et sculptures d’époque. J’ai beaucoup aimé ce musée assez polyvalent finalement ! L’entrée est gratuite mais vous pouvez faire une donation.

City Centre Mural Trails : parcours pour découvrir de très beaux street art (plus d’une vingtaine d’oeuvres)

Botanic Gardens : j’adore aller dans les jardins botaniques des villes européennes, surtout quand il ne fait pas très beau et que la serre est humide. J’aime surtout y faire des photos de plantes. La serre de ce jardin était magnifique, ça nous a beaucoup plu et puis comme il pleuvait, on a pu s’y abriter.

EJ4A7000

L’Université de Glasgow : qui m’a tant rappelé Poudlard. Alors fan ou non d’Harry Potter, ça en vaut quand même la peine. Surtout que c’est à côté du musée Kelvingorve.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_366

EJ4A6891

Manger une journée à Glasgow :

  1. Cafe Strange Brew : pour un petit déjeuner ou une boisson chaude
  2. Stereo : pour leurs plats vegans si bons
  3. Hidden Lane Tea room : pour un parfait tea time à l’anglaise
  4. Paesano : pour leurs délicieuses pizzas

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_32c

 

5 incontournables à Edimbourg

Edimbourg est une étape incontournable d’un road trip en Ecosse si on ne connaît pas cette ville. Mais vous pouvez aussi vous y rendre pour un week-end, il y a des billets pas très chers avec Easy Jet. C’était la deuxième fois pour nous, et nous avons été de nouveau séduits par cette ville à l’atmosphère si spéciale. Je vous donne quelques endroits à ne pas manquer pour 1 ou 2 journée dans la ville.

EJ4A8436

Old Town : ses ruelles sombres et faites de pierres. J’adore cette ambiance un peu dark et ancienne. Une ambiance médiévale y règne, rythmée par les joueurs de cornemuse. Faites des arrêts au : Royal Mile, à Victoria Street, au Grassmarket et au National Museum of Scotland.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_4dc

Calton Hill : au coucher de soleil, prenez un peu de hauteur et montez voir la ville d’en haut. Un super spot pour regarder le coucher du soleil.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_4d6

New Town : c’est ici que vous trouverez les grandes enseignes, mais aussi des maisons géorgiennes et des restaurants. On a mangé indien un soir à Dishoom, très beau restaurant, surtout connu à Londres. On a également brunché dans un endroit vegan plutôt très bon et assez populaire : Henderson’s.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_4e0

Arthur Seat : cette colline un peu excentrée d’Edimbourg, vous offrira une vue imprenable sur la ville et ses alentours. Ça grimpe un peu mais rien de bien difficile. Pensez tout de même à prendre une veste, il fait frais en haut et le vent souffle. Prévoyez 2 petites heures pour faire l’aller retour et profiter de la vue.

Dean Village : au nord de la ville, aventurez vous dans les petites rues piétonnes de ce charmant quartier. Vous serez entourés d’arbres et de verdure, un vrai moment bucolique. Perdez vous dans ces ruelles, vous ne le regretterez pas !

 

Un road trip en Ecosse avec des enfants ?

Nous avons croisé beaucoup de familles et beaucoup de jeunes enfants. L’Ecosse n’est pas un pays difficile, ni pour la température en été, ni pour la nourriture, les paysages à admirer et les commodités. Je pense que c’est un pays idéal pour faire un road trip en famille tout en faisant de petites marches permettant de voir de superbes paysages. C’est un bon premier voyage (avant des pays tels que l’Islande, la Norvège… qui sont appréciables si on marche un peu, car certains paysages là bas nécessitent de marcher dans des randonnées plus difficiles qu’en Ecosse)

Le camping aussi semble bien avec des enfants, nous avons vu beaucoup de familles dans les campings et les enfants semblaient bien apprécier ce type d’hébergement. De plus, le camping est un bon moyen de voyager peu cher quand on est plusieurs personnes. 

 

Notre budget 

Nourriture : 510 euros (comprenant les restaurants, les courses, les pauses café ect)

Logements : 505 euros dont 355 euros d’hôtels (3 nuits) et 150 euros de camping (7 nuits)

Transports : 1063 euros

  • Vols : 2 personnes, aller/ retour (période chère)
  • Location voiture (9 jours) : 450 euros
  • Essence : 120 euros 
  • Bus et parking : 43 euros 

Shopping, visites, divers : 207 euros 

TOTAL : 2 285 euros pour 2 personnes les 10 jours soit 1 142,50 euros par personne 

EJ4A7075

Le plus gros poste de dépense : le transport car l’avion et la location de voiture coûtent chers lors d’un road trip. Nos billets d’avion étaient très chers, nous les avons pris tard et en été, mais il y en a des beaucoup moins chers ! 

Le mieux à faire si on souhaite voyager comme nous, c’est de louer un van (nous avons réservé trop tard ce voyage et il n’y avait presque plus rien de disponible). Ca coûtera plus cher qu’une simple location de voiture mais en enlevant le prix des hôtels et de certains campings (en faisant du camping sauvage avec le van, on peut économiser un peu de sous). Et puis l’expérience en van est quand même mieux qu’en tente! Il y avait énormément de vans et camping car sur les routes en Ecosse, nous en avons croisé de partout, beaucoup de gens en louent et certains viennent avec le leur. 

Pour ceux qui souhaitent réduire un peu plus les dépenses, il faudra partir à une autre période sûrement moins chère pour l’avion, les hôtels et la location de voiture. 

Pour ceux, qui ne souhaitent pas faire de camping, Airbnb est une bonne option pour voyager moins cher qu’à l’hôtel. En Ecosse il y aussi beaucoup de Bed and Breakfast (sur l’Ile de Skye la plupart étaient complets, alors prenez y vous à l’avance si vous partez en Juillet et Août)

EJ4A7005

J’espère que ce guide vous aura plu et qu’il vous servira lors d’un éventuel road trip en terres écossaises. J’ai adoré l’écrire un an après, ça m’a replongé dans mes souvenirs, et je me suis souvenue à quel point j’avais adoré ce voyage ! 

Coralie

 

Suivez nous sur Pinterest en rejoignant notre compte : lien ici, ou en épinglant les photos  présentes dans tous nos articles dans vos tableaux.

Je vous invite à lire également mes autres articles road trip :

En Bavière

En Bretagne

Aux USA : en Utah

Aux Cinque Terre

Et nos city guides :

A Las Vegas, New York, Vienne, Berlin, Lisbonne, Florence, Venise,

 

 

6 commentaires sur “10 jours entre Highlands et Ile de Skye

  1. Merci de ce temps passé à nous faire un retour de qualité et éclairé!
    Les photos sont sublimes comme toujours et c’est Un voyage que l’on prévoit avec les enfants cette année!
    Ça va bien m’aider à planifier!

  2. J’attendais cet article avec impatience ! Nous devions y aller cette année mais se sera finalement en 2020 et j’ai tellement hâte ! Les paysages écossais me font rêver depuis longtemps, et puis c’est le pays de Harry Potter et Outlander :). En tout cas merci pour tes précieux conseils, et tes photos font rêver comme d’habitude !

Laisser un commentaire